Comment monter sur le toit d’un immeuble ?

Toit immeuble parisien

Monter sur un toit est dangereux. Vous risquez non seulement une chute, mais également de faire tomber des objets pouvant blesser une personne en contrebas. Il est donc important de prendre toutes les précautions avant de se lancer.

Les principes de base

Pas question de se contenter d’une échelle posée sur la toiture pour commencer vos travaux. Monter sur un toit se prépare. On commence par sélectionner une journée où la météo est favorable. La pluie peut rendre le toit glissant, le vent augmente le risque de chute, et une grosse chaleur peut provoquer des malaises.

Vous devez également travailler à deux, votre binôme restant en bas pour prévenir les secours rapidement en cas de soucis. Il pourra également s’assurer que personne ne circule trop à proximité en cas de chute d’objets.

Enfin, il est nécessaire de s’assurer de la solidité de la toiture. Si le risque de chuter en perdant l’équilibre est évident, ne négligez pas le risque de passer à travers la toiture si celle-ci n’est pas assez solide.

Sachez qu’il existe des formations spécifiques pour les professionnels en bâtiment pour monter sur les toits avec un maximum de sécurité.

Bien s’équiper pour accéder au toit

L’ensemble de votre matériel doit répondre aux normes actuelles et être vérifié régulièrement pour détecter d’éventuels dommages. Le premier outil nécessaire est forcément l’échelle. Celle-ci doit être un peu plus haute que le toit et être sanglée à un point d’ancrage solide et non sur un support branlant. Mais ne vous précipitez pas sur elle.

D’autres équipements peuvent se révéler plus intéressants selon la configuration du toit. Une plateforme individuelle est plus pratique pour les toitures basses, situées entre 2 et 3 mètres de hauteur par rapport au sol. Elle offre de nombreux avantages : compacte et légère, elle se déplace facilement.

Vous pouvez également utiliser un échafaudage roulant. Vérifiez cependant qu’il répond aux normes.

Surélévation toit

L’équipement anti-chute pour les travaux sur toit

Une fois en haut, il vous faudra un équipement pour assurer votre sécurité. Casque et chaussures sont obligatoires. Selon le temps passé sur le toit, vous pouvez installer des garde-corps ou des filets anti-chutes.

Si vous ne comptez pas vous éterniser sur la toiture, le mieux est d’utiliser un harnais de sécurité. Essayez-le avant de monter : celui-ci doit être léger et confortable afin de ne pas gêner vos mouvements.

Enfin, pour vos outils, pensez à une ceinture à poche. Elle vous permettra d’éviter les allers-retours en ayant tous vos outils à disposition et également d’éviter les chutes d’objets qui pourraient blesser les passants.