Vous avez peut-être déjà entendu l’appellation « artisan RGE » sans vraiment comprendre ce qui se cachait derrière ces trois lettres. Un artisan RGE, c’est un artisan Reconnu Garant de l’environnement. Il existe plusieurs labels RGE, qui visent à attester une compétence particulière dans le domaine de l’éco-rénovation. 

La qualification RGE a été mise en place par l’État, qui propose d’ailleurs sur Internet un annuaire des artisans RGE. Cinq organismes coopèrent avec l’État pour évaluer les entreprises et délivrer les labels RGE : Qualifelec, Qualit’EnR, Qualibat, Certibat et Cequami. Chacun de ces organismes se spécialise dans des compétences particulières.


Recourir à un artisan RGE permet d’obtenir des aides financières ou certains crédits d’impôts pour la rénovation de votre logement qui sont inaccessibles sinon. C’est une façon pour l’État de s’assurer que le budget alloué aux travaux d’écorénovation aille à des entreprises qui fourniront un travail de qualité.
En réalité, c’est aussi un label rassurant pour vous : en effet, son obtention n’est pas à la portée de n’importe qui, un artisan RGE a donc de grandes chances de vous proposer un travail de qualité.

 

Tout d’abord, la qualification RGE n’est décernée que pour une durée de quatre ans et implique pour l’entreprise des obligations de formation. En recourant aux services d’un artisan RGE, vous êtes certain de faire appel à quelqu’un qui maîtrise les techniques les plus récentes. Le but est aussi d’éviter les mauvaises surprises ! Sachez également que même une fois acquise, la qualification peut tout à fait
être retirée à un artisan qui ne respecterait plus les conditions. Il existe également une obligation de réaliser des chantiers dans l’activité pour laquelle l’artisan a obtenu un label RGE. Se fier à ce label, c’est donc s’assurer que vous faites appel à une entreprise
qui a de l’expérience dans le domaine. Parmi les autres conditions, on peut citer le fait pour l’artisan d’être à jour de toutes ses obligations légales, notamment en termes d’assurance. Le label prévoit aussi 
les cas de sous-traitance : si l’artisan fait appel à des sous-traitants qui ne bénéficient pas de la qualification RGE, alors il ne peut pas en bénéficier non plus. Par ailleurs, les entreprises ou artisans souhaitant obtenir la qualification doivent désigner un ou plusieurs responsable(s) technique(s), qui doivent justifier de leurs compétences, par exemple en participant à des formations.  Enfin, pour s’assurer que la qualification a bien été délivrée à une entreprise sérieuse, celle-ci doit se soumettre à un contrôle de réalisation. Il y a donc une véritable vérification des travaux effectués !


Vous pouvez donc faire appel en toute confiance à un artisan RGE pour réaliser vos travaux d’éco-rénovation ! Cela peut-être une idée si vous avez la fibre écologique, mais aussi une façon de grandement augmenter la valeur de votre bien ! En effet aujourd’hui, quand vous postez une annonce immobilière, vous devez mentionner votre Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), le classement allant de G à A. Un bien ayant un DPE de A peut grandement gagner en valeur !